Epilogue du Défi de Pornic

La 27ème édition du Défi des Ports de Pêche s’est achevée samedi soir avec la traditionnelle soirée de clôture et la remise des prix.

Royan 2014 soulève le trophée de vainqueur
  • Côté régate cette semaine, le soleil et le vent léger étaient de mise, le niveau était élevé sur l’ensemble des participants. Sur le plan d’eau, les choses n’étaient pas si simples, ni acquises, et la bataille faisait rage.

Sur le podium : Royan, Le Grau du Roi – Port Camargue et Palavas les Flots, très rôdés à la régate, ont maîtrisé les affaires dans ces conditions légères et se sont partagé presque toutes les victoires.

Juste derrière, l’Île d’Yeu, le Lycée Maritime du Guilvinec (le seul à remporter une course en dehors du trio gagnant), La Tremblade – Ronce les Bains, Pornic, Pays Bigouden, La Cotinière-Oléron, et Lorient ont été aux avant postes et sont montés sur des podiums de course.

Moins visibles pour les places d’honneur mais tout aussi présents : le Lycée Maritime de Paimpol Grandcamp-Maisy, les Lycées Maritimes de Boulogne/Mer-Le Portel et de La Rochelle, Saint-Vaast la Hougue – Val de Saire et le Lycée Maritime de Sète ont aussi livré bataille tentant toujours de gagner des places.

Enfin, le niveau d’engagement à bien régater était là même si le résultat n’était pas toujours au rendez-vous et les images aux bouées montrent la vaillance des équipages de Port en Bessin, d’Etaples/Mer, et des Lycées Maritimes de Nantes, Fécamp et Bastia.

Le défi ne serait pas ce qu’il est sans tous les équipages qui revendiquent fièrement leur présence. Car l’idée est de représenter son port de pêche et de retrouver les collègues dans un contexte extra-professionnel. Les pêcheurs à la voile et le challenge pour les lycéens, l’avenir des métiers de la mer, sont au cœur de cet événement nautique.

A terre, la gastronomie et les produits de la mer étaient les rois de cette semaine Défi des Ports de Pêche.

  • Les participants ont présenté sur leur stand les spécialités de leur port et animé le Village en cuisinant et en proposant des dégustations nombreuses et variées.

En point d’orgue,les soirées des façades maritimes où les ports se regroupent pour trois grandes dégustations gratuites ! L’occasion d’échanger directement et de présenter personnellement les produits locaux aux visiteurs venus très nombreux durant ce week-end prolongé de l’Ascension. A l’affiche :

La Méditerranée et ses recettes de rouille à base de poulpe pour le Grau du Roi et de seiche pour Palavas les Flots.

L’Atlantique avec : des langoustines du Pays Bigouden et de Lorient venu aussi avec ses terrines du groupement APAK et Groix&Nature, une soupe de pêcheur avec langoustines, seiches et poissons pour Pornic, le velouté trembladais (poissons-langoustines) accompagné de Pinaud des Charentes, terrines et soupe de poissons aussi pour La Cotinière ainsi qu’une bisque de langoustine, thon et patagos à la crème pour l’Ile d’Yeu et bien sûr Royan avec ses plateaux de verrines de produits de la mer, poissons et seiche marinés, toast de rillettes (maquereau, merlu,…).

Et la Manche : harengs fumés ou marinés et maquereaux poivrés de Boulogne/Mer ; soupe de poissons, crevettes grises, filet de hareng , terrine de merlan et salicornes pour Etaples/Mer, matelote de St Jacques de Grandcamp-Maisy et camembert au lait cru, et enfin des pétoncles à la normande et des coquilles St Jacques à la plancha du côté de Port en Bessin-Huppain.

DSC_0042
Méditerranée
« 1 de 23 »
  • Au Forum Pavillon France, on retrouvait tous les jours :

Un étal de poissons, coquillages et crustacés frais de la nuit que Jean-Claude Thébaud présentait en détaillant les spécificités et la façon de les préparer.

L’Atelier des Chefs, deux fois par jour : une recette était concoctée devant le public par des Chefs, et pas des moindres, de Pornic et de sa région avec une séance spéciale pour les scolaires ! Se sont succédés pour ‘travailler’ les produits de la mer : le chef Jean-Charles Batard de « Clémence » avec un mets de lotte, le traiteur Olivier Mouillard avec des sushis, Fabrice Thébaud de “Retz Passion Traiteur” pour une recette de langoustines et une autre de veau de mer, Gildas Sibiril de la “Poissonnerie du Môle” avec du rouget grondin, Chef Benoit du “Bistronomi’k” avec du cabillaud, et les Maîtres Restaurateurs Patrick Giraux de “L’orée du Bois” à Orvault et Sébastien Thébaud de la « Villa Belle Rive » pour une démonstration commune à base de sole, langoustines et coquillages.

Des interventions interactives pour des spectateurs qui pouvaient goûter les plats et repartaient avec la brochure des recettes de cet Atelier des Chefs.

DSC_0004
« 1 de 18 »

Une très belle semaine à Pornic,

où le soleil a brillé sur le 27ème Défi des Ports de Pêche, un événement unique qui rassemble gens de mer, gastronomes, et public autour d’un village, le temps d’une régate !

Rendez-vous en 2015 en Normandie pour le Défi de Grandcamp-Maisy / Port en Bessin-Huppain.

Les dernières courses… Royan vainqueur !

  • Retour sur la course Pavillon France, 8ème manche comptant pour le Championnat.

Un petit parcours côtier envoyé devant Noirmoutier: 2,8 milles nautiques, 6 nœuds d’ouest, 3 marques au programme avant l’arrivée.
11H06 : le départ est lancé dans un fort courant, la flotte s’élance au près serré pour un petit bord… rigolo. Les voiliers arrivent en paquet à la bouée de dégagement, quelques touchettes sans conséquence, aucune réclamation déposée.
S’ensuivent 2 bords de spi et des options se dessinent à droite, à gauche du plan d’eau. Si naviguer plus près de la côte était la bonne option, il fallait surtout limiter le nombre d’empannages, et donc ne pas être trop extrême à terre. C’est ainsi que l’Ile d’Yeu en tête de course se fait doubler juste avant la ligne et termine 3ème ! C’est le Grau du Roi qui coupe 1er suivi de Royan 2ème. Le 1er Lycée Maritime récompensé, Paimpol, se classe 4ème.

A l’issue de cette course Pavillon France, vendredi, Royan conserve sa place de leader du classement général avec 2 petits points d’avance sur le Grau du Roi-Port Camargue 2ème . L’Ile d’Yeu grimpe à la 3ème place. Palavas les Flots et le Lycée Maritime du Guilvinec ‘rétrogradent’ respectivement à la 4ème et 5ème position.

  • Pour la dernière matinée de régate ce samedi à Pornic, les écarts sont faibles entre les concurrents ; les équipages espèrent bien disputer 2 courses, les écarts sont faibles et le classement est open.

Les 21 Grand-Surprise larguent les amarres vers 10h… mais aujourd’hui, c’est du vent de Nord qui est attendu. Il s’établit difficilement en Baie de Bourgneuf en oscillant entre le 240° sur la marque au vent et le 20° sur le bateau comité. Le comité de course cherche durant une heure à installer un petit parcours de type banane cohérent. Il finit par trouver une position médiane pour lancer le départ de la course 9.
Les conditions sur le plan d’eau sont ‘compliquées’, le vent est joueur et continue ses variations en direction. Suite à une bascule de 20°, le comité devra d’ailleurs déplacer sa marque au vent pour le 2nd tour. 574-Défi 2014-SamediQuant aux concurrents, ils doivent composer, s’adapter… perdre ou gagner des places. A la fin du 1er tour, nous trouvons : 1 pays bigouden, 2 Palavas, 3 La Cotiniere- Oléron, 4 La Tremblade – Ronce les Bains.
Et à l’arrivée, c’est le Grau du Roi 1er, Palavas les Flots a conservé sa place de second et Royan passe 3ème. Les pêcheurs Bigouden terminent 4ème , Ile Yeu 5ème et le Lycée du Guilvinec 6ème .

Nous sommes à 8 courses courues, les résultats sont maintenant calculés sur les 6 meilleures réalisées. A ce moment, le Grau du Roi est le potentiel vainqueur du Défi 2014 ; il dispose à son tour de 2 points d’avance…

  • Ce midi, le vent s’est un peu stabilisé en montant à 10 nœuds et le planning permet une dernière course.

Les équipages sont plus motivés que jamais… Rappel général pour débuter. Le comité de course envoie le pavillon noir, gare à la faute sur le prochain départ. Tout le monde se calme, et la flotte s’élance sans erreur pour un parcours de 1,1 mille nautique. Les conditions restent ‘tordues’ avec ce vent de terre qui oscille ici et là. A mi-parcours, c’est Palavas qui mène devant Royan et le Grau-du-Roi.
Les bords de spi sont déterminants, des possibilités stratégiques mais la majorité navigue à gauche. Les graulens aussi, jusqu’à ce qu’ils décident de faire leur course ‘sans influence’ en empannant pour se recaler de l’autre côté… un choix qui s’avère peu fructueux. Il faut dire qu’aujourd’hui il y avait moyen de perdre ou gagner 6 places en un bord.601-Défi 2014-Samedi

Palavas les Flots, quant à lui, gère parfaitement ses manœuvres ; il fait le trou dans ce bord de vent arrière, et remporte cette dixième course. Royan coupe la ligne 2ème . La Cotiniere-Oléron termine 3ème , La Tremblade 4ème , Pornic 5ème devant le lycée du Guilvinec. Le Grau du Roi arrive 8ème, insuffisant pour rester leader du leader du classement général.

  • Royan est donc le vainqueur du 27ème Défi des Ports de Pêche ! Le Grau du Roi – Port Camargue et Palavas les Flots complètent le podium.

Le Lycée du Guilvinec s’impose de nouveau dans le classement des Lycées Maritimes, devant Paimpol et Boulogne/Mer – Le Portel.

2ème jour de compétition à Pornic

3 courses au programme et la façade Atlantique à l’honneur sur le Village noir de monde en ce jeudi de l’Ascension.

De l’avis des coureurs ou du comité de course, le commentaire est unanime : une très belle journée. Avec du vent qui s’installe crescendo et la possibilité de naviguer en tee-shirt. Des conditions plus que parfaites pour régater en Baie de Bourgneuf !

Comme la veille, 3 parcours construits de type banane ont été proposés, plus longs en distance notamment sur la 2ème du jour. Sur le plan d’eau de Pornic cette semaine, le calme plat règne au matin puis le vent rentre à partir de 10h. C’est ainsi que les équipages s’échauffent, prennent leurs marques en attendant la procédure …

  • 10h25 : le coup de canon retentit pour la course Guy Cotten, parrain du Défi 2014.

A l’attaque, le Lycée du Guilvinec (2nd au général) et Port en Bessin – Huppain sont rappelés pour avoir ‘volé’ le départ. Une prise de risque légitime puisqu’une nouvelle fois, s’il n’y a pas de côté à privilégier, les départs sont encore plus importants. Et c’est Pornic qui prend le meilleur. A la fin du 1er tour il mène la flotte, suivent de près le Pays Bigouden, Royan, l’Ile d’Yeu et le Lycée Maritime de Paimpol, 5è.

Les parcours sont toujours aussi tactiques et techniques : il faut prendre les devant dès le départ, certes, et bien suivre les oscillations du vent sur le plan d’eau. La moindre manœuvre approximative ou bascule manquée sont sanctionnées de 3 places…

A l’arrivée, Royan s’impose, le Pays Bigouden reste 2ème. Palavas les Flots est 3ème après avoir repris 4 places. Alors que Pornic finit 4ème et L’île d’Yeu 6ème. La Tremblade –Ronce les Bains s’intercale 5ème .

1er jour de régate de Championnat

Après la course 1 d’entraînement – Trophée Jacques Sauneuf remporté par Palavas les Flots hier, faisons place aux compétitions pour ce 27ème Défi à Pornic !

Ce mercredi : 3 courses, des parcours construits type banane, ont été courues en baie de Bourgneuf, sous un soleil éclatant.

regate J1 calme platLes 21 voiliers du Défi des Ports de Pêche ont quitté le port vers 9h00 ce matin pour rejoindre le plan d’eau ; le soleil brille mais pas un souffle d’air à l’horizon. A ce moment, on compte sur la patience des navigants et sur une possible brise thermique pour démarrer le championnat.

Après une heure sur l’eau, le vent rentre et, peu après 11h, une procédure est lancée dans 6 nœuds d’Ouest.  La brise restera constante en direction et s’étoffera doucement pour atteindre une dizaine de nœuds dans l’après-midi.

Alors, que fallait-il retenir de cette première journée de championnat ?

Pour le président du comité de course, M. Farjaud, « il a fait beau… avec du vent (ce n’était pas gagné), et il était stable, dans l’axe, puisque nous n’avons pas eu besoin de remouiller les bouées sur les parcours. 3 belles courses, des équipages sympas qui bataillent tout le long, si bien que les classements changeaient entre chaque marque. C’était bien ! »

Et puis : il fallait être attentif et suivre le vent pour profiter des petites bascules ‘temporaires’ ici et là. Donc pas vraiment de côté favorable à jouer, mais plutôt rester dans le cadre, bien manœuvrer et, bien sûr, prendre un bon départ