ROYAN vainqueur sur la ligne - JO

Royan gagne le Défi des Ports de Pêche pour la 7ème fois !

13 courses pour le 31ème Défi au Grau du Roi – Port Camargue !

Ce matin le temps est variable, le soleil est là de bonne heure mais joue à cache-cache avec les nuages…

Le Comité de course installe le premier parcours construit sur le plan d’eau de la baie d’Aigues Mortes ; la course 12 se courra avec un « Pêcheur à la barre »… Bon départ ! Mais le vent  est instable en direction et bascule fortement entraînant l’annulation de ce premier parcours du jour. Une fois les bouées remouillées, une nouvelle procédure de départ est engagée…

Le score est serré entre de nombreux concurrents ce dernier matin, en particulier pour la victoire du Défi 2018 qui se joue là : Palavas est 1er avec 28 pts, 2ème et 3ème Royan et Le Grau du Roi à égalité avec 29pts, 4ème Pornic 34 pts, les lycées de Paimpol et de Boulogne/Mer  ex-æquo avec 47 pts sont 5ème et 6ème… et c’est aussi incertain pour le reste du classement entre les Bigoudens et les Cotinards d’Oléron, ou encore Port en Bessin, l’Île d’Yeu et le lycée de Sète qui se tiennent en 5 points !

Bref, la tension est présente pour ce départ… et c’est le leader Palavas qui part à la faute en volant le départ, il revient faire le tour de la ligne et s’élance dernier ! Sur ce parcours, il faut être rigoureux au près et choisir les bons côtés du plan d’eau à la faveur des bascules de vent. Les Graulens ne commettent pas d’erreur et remportent aisément la manche devant leurs concurrents directs.

Arrivée de la Course 12 « Pêcheur à la barre » : 

1 Le Grau du Roi, 2 Royan, 3 Lycée Maritime de Paimpol, 4 St Vaast la Hougue, 5 Pornic, 6 Pays Bigouden, 7 Lycée Maritime de Boulogne, 8 Palavas les Flots, 9 La Cotinière-Oléron, 10 Lycée Maritime de Sète, 11 L’Île d’Yeu, 12 Port en Bessin, 13 Grandcamp-Maisy.

Le signal d’aperçu pour la 13ème course est envoyé rapidement aux environs de midi (la limite horaire pour donner un départ étant à 12h30 ce dernier jour). C’est un bon départ pour les 13 Grand-Surprise engagés ! La première marque de parcours est enroulée par les normands de Saint-Vaast la Hougue – Val de Saire, devant Le Grau du Roi à ce moment leader du général… Les spis fleurissent dans un ciel contrasté, les images sont belles et les équipages apprécient ces dernières glissades.

A la bouée sous le vent Le Grau du Roi et Royan ont repris la tête, le flotte arrive compacte, c’est chaud ! Palavas ferme la porte à Pornic qui touche la marque, alors que le lycée de Paimpol tentait l’intérieur … Les Saint-Vaastais glissent sans encombre et passent troisième.

ROYAN vainqueur sur la ligne - JOSi la brise est plus stable en direction, elle grimpe à mesure que les nuages gris s’imposent… Les voiliers effectuent le deuxième tour de parcours rapidement avant le dernier bord de près menant tout droit à l’arrivée. C’est sous cette allure que les Royannais sont les plus rapides, ils remontent et doublent peu à peu les Graulens. Un dernier recalage pour couper la ligne n’y changera rien : Royan remporte cette course 13 devant Le Grau du Roi ,  Saint-Vaast la Hougue-Val de Saire 3ème et le Lycée de Paimpol  4ème.

Royan* gagne le 31ème Défi des Ports de Pêche à égalité de points avec Le Grau du Roi – Port Camargue, second ! Palavas les Flots complète le podium.

Royan vainqueur Défi 2018 - J Orjollet Le Grau du Roi 2è Défi 2018 - J O Palavas 3è du Défi 2018 - J O

Lycée maritime Paimpol - 1er LM Défi 2018 - J OLes jeunes de Paimpol remportent le Trophée des Lycées Maritimes et se classe 5ème du général.

*7ème Défi gagné pour Royan, 20 ans après leur premier en 1998 + 2004, 2005, 2006, 2009, 2014 et 2018 !

Cette édition du Défi des Ports de Pêche a été exceptionnelle

Superbe compétition avec 13 courses de Championnat, des leaders différents et des places qui s’échangent chaque jour ! Des égalités de points… en somme une régate engagée, toujours dans le respect et la convivialité. Un classement et des points qui ne reflètent par toujours la combativité et la proximité des concurrents sur l’eau. Anecdote : l’égalité de points des derniers équipages 😉

Le Président du Comité de Course international, M. Paul Bastard a souligné cet excellent niveau et apprécié l’ambiance et les règles particulières du Défi, notamment les courses avec « Pêcheur à la barre ». Avec le Président du Jury, M. Bruno Guttierez, ils ont adressé leurs remerciements aux équipes de l’organisation ainsi qu’aux équipages pour leur sportivité. Les coureurs ont à leur tour remercié les arbitres et bénévoles de la Société Nautiques du Grau du Roi – Port Camargue pour cette semaine.

Enfin, les participants du Défi  2018 se souviendront de cette magnifique édition au Grau du Roi – Port Camargue, intensément soutenue par les collectivités territoriales et partenaires, le Maire Robert Crauste en tête et les équipes techniques de la ville. Formidable 31ème édition organisée par la « TEAM Graulenne » qui se déplace depuis 30 ans sur le Défi des Ports de Pêche ! Un public chaleureux, curieux, impliqué et appréciant vivement les marins-pêcheurs et produits de la mer au point de dévaliser les stocks en quelques jours. BRAVO à tous !

Rendez-vous en 2019 pour une 32ème édition normande à Saint-Vaast la Hougue dans le Cotentin (département de la Manche), semaine de l’Ascension !

[accordion]
[toggle title= »Classements  du Défi des Ports de Pêche 2018 (clickez ici) » state= »closed »]

[gview file= »classements/2018ClstGeneral_DEFIdesPORTSdePECHE.pdf » save= »1″]

[gview file= »classements/DPP_LYCEES13C_12052018.pdf » save= »1″]

[/toggle]
[/accordion]

 

 

flotte DPP2018 ©ChristelleLabrande

3 courses de plus pour le 31ème Défi

Une drôle de journée sur le plan d’eau du Grau du Roi Jeudi de l’Ascension

Le Comité de Course souhaitait réaliser 3 à 4 parcours mais il fallait compter avec les conditions météos perturbées depuis les orages de la vieille et de la nuit. Paul Bastard, le Président du Comité, dispose d’une journée complète de régate et préfère différer le départ afin que la mer formée et le vent établi à une vingtaine de nœuds se calment. Et, comme annoncée dans les bulletins, la météo devient vite clémente et un premier parcours construit est installé en fin de matinée avec un vent est à 12-13 nœuds de secteur Ouest.Palavas les Flots 2018©ChristelleLabrande

Les équipages sont pressés d’en découdre et volent le départ, 2 rappels généraux, le troisième coup de canon est le bon, et c’est parti pour la course 6 ! Les leaders du général excellent dans cet exercice de parcours construits de type banane, et, une heure plus tard, le tiercé Palavas les Flots, Royan et Le Grau du Roi-Port Camargue ouvrent la ligne d’arrivée.

Royan DPP 2018©ChristelleLabrandeOn enchaîne rapidement avec la course 7 sur le même parcours… le vent est instable, en force et en direction, il faudra replacer les bouées pour suivre ses variations en cours de régate. Ceci m’empêche pas de retrouver les mêmes équipages dans un ordre différent aux 3 premières places. Royan gagne cette course PAVILLON FRANCE La marque des produits de la pêche française, Palavas est second, Le Grau du Roi 3ème. 

Le troisième parcours construit est envoyé avec la règle du « Pêcheur à la barre ». LM Boulogne/Mer 2018©ChristelleLabrandeAujourd’hui, un courant prononcé sort du canal du Grau du Roi alors que la brise mollit encore. Le plan d’eau est vraiment compliqué dans ces petits airs qui basculent ici et là sur le stade nautique. L’évolution des voiliers est inégale et, si les premiers terminent avec un peu vitesse, la deuxième moitié de flotte n’a quasiment plus de vent pour couper la ligne…

A l’arrivée, c’est le Lycée Maritime de Boulogne/Mer – Le Portel qui remporte la course 8, devant Pornic et Palavas.

Le Comité de course se prépare pour un côtier… mais Éole continue de jouer avec les nerfs ! Après 3 courses de plus dans l’escarcelle du Défi des Ports de Pêche 2018, décision est prise de rentrer au port et de profiter des nombreuses animations à terre.

Pornic 2018©ChristelleLabrande Grau du Roi 2018©ChristelleLabrande 

Crédits Photos des images en mer (à préciser pour toute publication) : © Christelle Labrande

 

Classement général provisoire après 8 courses (7 retenues) 

1 Royan 17 pts / 2 Palavas 17 pts / 3 Le Grau Du Roi – Port Camargue 22 pts / 4 Lycée Maritime de Boulogne sur Mer – Le Portel 28 pts / 5 Pornic 29 pts / 6 Lycée Maritime de Paimpol 34 pts / 7 Pays Bigouden pts / 8 La Cotinière-Oléron 48 pts / 9 St Vaast la Hougue – Val de Saire 58 pts 10 Grandcamp-Maisy 66 pts / 11 Port en Bessin – Huppain 72 pts /12 Île d’Yeu 77 pts / 13 Lycée Maritime Sète 85 pts

Classement des Lycées Maritimes : 1 Boulogne sur Mer – Le Portel 28 pts / 2 Paimpol 34 pts / 3 Sète 85 pts.

[accordion]
[toggle title= »Classement provisoire 10 mai (clickez ici) » state= »closed »]

[gview file= »classements/DefidesPortsdePeche_General8C_10052018.pdf » save= »1″]

[gview file= »classements/DPP_LYCEES8C_10052018.pdf » save= »1″]

[/toggle]
[/accordion]

2017 Defi Le Grau du Roi en tête spi©G.Grange

Le Grau du Roi – Port Camargue 2018

[accordion multiopen= »true »]
[toggle title= »Présentation de l’équipe » state= »opened »]

carte2018-OccitanieSitué dans le département du Gard à la limite de l’Hérault, Le Grau du Roi – Port Camargue est l’unique commune maritime du département. Une ville de Camargue, entourée d’eau : la mer  Méditerranée, le petit Rhône, le Vidourle et les étangs. 

Les pêcheurs et leur activité ont lancé le développement du Grau-du-Roi. Aujourd’hui, la pêche reste l’un des secteurs économiques très importants, aux côté du tourisme et du nautisme. Port Camargue, le port de plaisance du Grau du Roi,  est le 1er port européen avec 5 000 anneaux.1995_affiche-LeGrauduRoi

Le Grau du Roi – Port Camargue organise le Défi des Ports de Pêche pour la 4ème fois, après 2010, 2000 et 1995.

Pour un triplé, à la maison !

Cette nouvelle édition du Défi sonne comme un nouveau challenge pour l’équipage graulen. Après leur deuxième victoire consécutive l’an passé à Lesconil, ils vont tout donner pour un magnifique triplé, dans leur fief  !2017 Defi GrauduRoi spi©G.Grange

Cette année, jeunes et moins jeunes seront à l’unisson pour défendre les couleurs du Grau…

Depuis plusieurs défis, les jeunes pêcheurs laissent les plus vieux à quais et défendent les couleurs du Grau lors de la majeure partie des courses. Leur ardeur ne faiblit pas, leur expérience et leur envie de « ramener la roue » se confirment. A leur côté, Mike le plaisancier de l’équipage.

  • Le tenant du titre en est à sa 29ème participation : L’équipage du Grau du Roi – Port Camargue participe au Défi depuis 1989, sans interruption !!
  • 2017 Defi GrauduRoi spiManoeuvre©G.GrangeUn équipage rodé aux dures luttes qui s’échangent chaque année dans un nouveau port et qui affiche : 4 victoires au Défi et de nombreux podiums à son palmarès.

Composition de l’équipage

  • Les pêcheurs :

GrauduRoi equipage tropheeJérémy BAS (Skipper), Paul-Anthony GROS, Patrice GROS, Jeff GROS, Maxime HOUE, Morgan FESQUET, Paul GROS, Frédéric BAS.

Prêt à s’embarquer en cas de besoin, le pilier ancestral du Grau du Roi : Christiiiian Hubiiiiiidooooos !

  • Le plaisancier : Mike COHEN

trophée FonsouLe vendredi 11 mai, journée de la façade Méditerranée, l’équipage du Grau remettra au meilleur équipage du jour : le ‘Trophée Fonsou’ en mémoire d’Alphonse Hubidos, président-fondateur de l’association et moteur de l’engagement de l’équipage graulen en 1990.

Le Défi à Terre

GrauduRoi equipe StandUn stand touristique avec des produits locaux, des livres de recettes, et des marinières… et une belle équipe pour vous accueillir !

[blockquote]Nous aurons à cœur de parler avec les visiteurs de notre village, de notre plage de 18 km, de nos traditions camarguaises, des joutes, des recettes familiales, des produits de chez nous…[/blockquote]

stand grau du roi livre recette logo Le Grau du Roijoute grau du roi

Dégustations et produits locaux :

L’oeil sur la gamate (grosse casserole en patois) : rosé, blanc ou rouge « des sables » pour accompagner la rouille graulenne géante préparée par Roland, le Chef de la bande, qui sera servie lors dégustation de la Façade Méditerranée le vendredi 11 mai à 19h30.

cuisine grau du roi 2017 Defi GrauduRoi degustation©G.Grange

[/toggle]
[toggle title= »La pêche au Grau du Roi »]
Au XIXème, des pêcheurs italiens venaient faire des campagnes de pêche au large de notre littoral, puis ils s’installèrent entre étangs, canal et plage. La vie prenait forme… C’est dire si la pêche a une importance majeure dans la vie des Graulens.btx peche grau du roi
Les pêcheurs et leur activité ont lancé le développement du Grau-du-Roi.

Aujourd’hui, la pêche est l’un des secteurs économiques très importants, aux côté du tourisme et du nautisme.
Chalutiers et petits bateaux quittent le port en semaine, les uns à 3h du matin, les autres un peu plus tard.

Le Grau-du-Roi perdrait son identité sans la pêche, sans les pêcheurs, la criée, le comité local des pêches et tous les acteurs de la filière pêche. grau du roi peche

Nos poissons et coquillages : sardines, soles, merlans, dorades, rougets, poulpes, anguilles, tellines, escargots, seiches, maquereaux, baudroie…
[/toggle]
[toggle title= »Port Camargue »]
Port CamargueLe port de plaisance du Grau du Roi est le 1er port européen en nombre d’anneaux (5 000) qui offre à tous les plaisanciers une aventure mer de qualité.

Port Camargue, le port de plaisance du Grau-du-Roi, en quelques chiffres : 60 ha de surface en bassins, 5000 places à flot, 10 ha de surface en terre-pleins dont 4,5 ha de zones techniques, 3 élévateurs, 3 darses pour des bateaux jusqu’à 6.20 m de large et 3 m de tirant d’eau, 1 école de voile gérée par l’UCPA, 175 commerces et entreprises installés sur le port, 3 centres commerciaux, 60 commerces et entreprises liés au nautisme, 50 commerces et services de proximité, 65 commerces et entreprises liés au tourisme.

letsGrau[blockquote]Venez séjourner au soleil et naviguer au mistral de la Méditerranée, nous vous attendons avec plaisir, la Camargue partie intégrante de notre pays vous séduira par sa beauté naturelle ses chevaux et des taureaux.[/blockquote]
[/toggle]
[toggle title= »Les recettes »]

Rouille graulenne

Pour 10 personnes

  • Ingrédients :

5 kg de poulpes (de préférence, passés au congélateur pour les attendrir)
2,5 kg de pommes de terre à chair ferme
1,2 kg d’aïoli
¼ de litre d’huile d’olive
5 piments
3 feuilles de laurier
Sel, poivre (si besoin)

  • Préparation :

Mettre les poulpes dans de l’eau légèrement salée, avec les piments et le laurier. Dès l’ébullition, ajouter les pommes de terre.

Monter l’aïoli.

Quand les pommes de terre sont cuites, les poulpes aussi !
Peler les pommes de terre et les couper en gros morceaux, couper les poulpes grossièrement et bien les essorer.

Mélanger délicatement les poulpes, les pommes de terre et l’aïoli.

Le Pelaù de seiches

Pour 8 à 10 personnes

  • Ingrédients :

2,5 kg de seiches nettoyées
2 blancs de poireaux, 4 carottes moyennes, 1 brin de céleri
2 gros oignons, 4 gousses d’ail
3 piments de Cayenne, Sel et poivre
1 kg de tomates concassées, 1 tube de concentré de tomates
15 pommes de terre
20 cl Armagnac
Olives noires
Huile d’olive

  • Préparation :

Couper les seiches nettoyées en petits morceaux. Les mettre dans une casserole ou un faitout et leur faire rendre l’eau.

Lorsqu’il n’y a plus d’eau, ajouter de l’huile d’olive avec le fond de légumes coupés en petits morceaux (poireaux, carottes, céleri, oignons, piments de Cayenne « langues d’oiseaux »).
Faire roussir, saler et poivrer.
Une fois que tout est bien doré, ajouter les tomates concassées (en conserve), le tube de concentré de tomates, l’Armagnac, les olives noires et un peu d’eau.

Terminer la cuisson pendant ¾ d’heure. Il faut que les morceaux de seiches soient tendres, contrôler avec la pointe d’un couteau.

Ajouter ensuite les pommes de terre et cuire pendant ¼ d’heure de plus.
[/toggle]
[/accordion]

lmSete_defi2013©R.Christol

Lycée Maritime de Sète 2018

[accordion multiopen= »true »]
[toggle title= »Présentation de l’équipe » state= »opened »]

carte2018-OccitanieSituée dans le département de l’Hérault, Sète est bordée par la mer Méditerranée à l’est et par l’étang de Thau à l’ouest.
Surnommée la « Venise du Languedoc » pour ses canaux, Sète est une importante ville portuaire d’Occitanie. Le port de pêche et les activités maritimes rythment l’économie sétoise.

lmSete_defi2014©JakezRégulièrement représenté sur les éditions précédentes (Ajaccio en 2008, Granville en 2011, Palavas en 2013, Pornic en 2014) et déjà en course au Grau du Roi en 2010, le lycée de la Mer Paul Bousquet souhaite désormais inscrire sa participation au Défi des Ports de Pêche dans la durée.

Composition de l’équipage

Pour ce nouveau Défi, l’équipage du lycée sétois est composé de :

  • 1 enseignant : Gwenael LECLERE 
  • 6  élèves issus des membres de l’Association Sportive de l’établissement : Daniel BEWEL, Nicolas MERLO, Victor PAUL, Pablo MERLIN, Hugo GRANIER et Dorian CHAUMONTlmSete_defi2013©R.Christol

Leurs entraînements se déroulent invariablement les mercredis après-midis et, plus ponctuellement, sous forme de mini-stages certaines fins de semaines. Deux Class 8 sont à disposition de l’équipe pour un effectif d’une vingtaine de pratiquants assidus.

[/toggle]

[toggle title= »L’établissement Lycée de la Mer Paul Bousquet « ]
Le Lycée de la Mer Paul Bousquet forme à tous les métiers de la mer depuis 1851. Il appartient au réseau public de l’enseignement maritime constitué de 12 lycées professionnels et de l’École Nationale Supérieure Maritime. Seul lycée professionnel maritime situé sur l’arc méditerranéen continental, il accueille chaque année près de 300 élèvesde formations initiales. Au même titre que les lycées de l’éducation nationale et du réseau agricole, il est un Établissement Public Local d’enseignement (EPLE) ; rattaché à la Région Occitanie et relève Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

Un enseignement à forte valeur ajoutée…

Le Lycée de la Mer conduit ses élèves aux CAP, aux Bacs professionnels comme aux BTS dans les 4 filières des métiers maritimes d’aujourd’hui : cultures marines, pêche professionnelle, électromécanique navale, commerce / plaisance. Les métiers de la mer requièrent des compétences spécifiques mais aussi de nombreuses qualités humaines comme l’esprit d’équipe, la persévérance, la volonté, la rigueur, la capacité d’adaptation… Les techniques et les contextes évoluent, mais la tolérance, le respect et la solidarité demeurent des valeurs essentielles pour qui veut exercer un métier maritime. Par la qualité des formations dispensées et l’implication de ses équipes d’encadrement, le Lycée de la Mer apporte aux jeunes un savoir-faire, un savoir-être et un sens des responsabilités qui les arment pour leur entrée dans l’âge adulte et sur le marché l’emploi, qu’ils fassent carrière dans le secteur maritime ou pas!

cliné sur le mode “découverte”…Situé à la pointe du Barrou sur le bassin de Thau à Sète, le Lycée de la Mer bénéficie d’un cadre privilégié pour décliner, dans les domaines les plus divers, la découverte du monde maritime, ses valeurs, ses traditions comme ses usages… Les méthodes et les moyens mis en œuvre entretiennent et stimulent la motivation des élèves : deux bateaux de régate habitable, des barques d’aviron dans le port privé de l’établissement, des expériences en milieu réel ou sur simulateur… Au même titre que les cours théoriques, les activités de loisir font partie intégrante de l’enseignement : sorties de plongée sous-marine ou de canyoning, voyages et classes de découverte, pratiques sportives et culturelles… Ponctuées de ces moments de partage et de découverte, les études au Lycée de la Mer constituent une ”tranche de vie” extrêmement enrichissante : pour preuve, l’attachement de ces anciens élèves qui, devenus de jeunes adultes, continuent, pour beaucoup, à communiquer avec le personnel de l’établissement !

Des métiers attractifs et ouverts…

Les métiers maritimes souffrent d’une réputation souvent non méritée et les jeunes attirés par la mer sont susceptibles d’être « désorientés » par de nombreuses idées reçues : ”Il faut nécessairement être un homme, si possible fils de marin, tout au moins natif d’une région maritime… accepter de vivre dans des conditions spartiates, sans perspective d’évolution sociale…”

Or, en réalité :

  • les métiers de la mer – incroyablement divers – sont accessibles à tous… et à toutes ! (la proportion de femmes ne cesse d’augmenter dans ce secteur) ;
  • les particularités liées au rythme de vie et conditions de travail des « gens de mer » sont compensées par leur passion pour la mer, la richesse des expériences vécues, la solidarité et l’esprit d’équipe qui les animent ;
  • une solide formation professionnelle maritime garantit l’insertion et la progression dans un secteur qui a toujours favorisé la promotion sociale et dont l’ouverture aux secteurs industriels et commerciaux facilite aussi la mobilité professionnelle ;
  • enfin, le savoir-faire et le savoir-être que l’on développe dans le milieu maritime sont des atouts majeurs très prisés sur le marché de l’emploi !

…dans un secteur dynamique et en pleine croissance

Le secteur économique maritime, qui emploie aujourd’hui plus de 300 000 personnes en France, est en pleine croissance. Il offre un vrai potentiel de débouchés dans des domaines extrêmement divers, métiers de navigants et métiers à terre, métiers traditionnels et métiers d’avenir :

  • du pêcheur indépendant au capitaine de yacht ;
  • du mécanicien de remorqueur au commandant de senneur océanique ;
  • de l’ostréiculteur au technicien d’écloserie…

et aussi des débouchés dans des métiers peu connus et atypiques, tels que perliculteur, soigneur en aquarium public, pisciculteur… Des milliers d’emplois sont et seront à pourvoir dans les années à venir et ce, dans toutes les catégories de personnels et pour tous les niveaux de qualification.

Les formations et diplômes :

Filière Cultures Marines (Conchyliculture -Aquaculture) • CAP Maritime de Conchyliculteur • Baccalauréat Professionnel de Cultures Marines • BTSA Aquaculture (apprentissage) ;

Filière Commerce/Plaisance • Baccalauréat Professionnel Conduite et Gestion des Entreprises Maritimes, spécialité Commerce/ Plaisance • BTSM Pêche et Gestion de l’Environnement Marin ;

Filière Pêche • CAP Maritime de Matelot • Baccalauréat Professionnel Conduite et Gestion des Entreprises Maritimes, spécialité Pêche • BTSM Pêche et Gestion de l’Environnement Marin ;

Filière Electro Mécanique Navale • Baccalauréat Professionnel Electromécanicien Marine

Les certifications intermédiaires en classe de première sont les BEP correspondants : • BEP Maritime Cultures Marines • BEP Maritime Marin du Commerce • BEP Maritime de Pêche • BEP Maritime de Mécanicien

Ces filières comportent l’enseignement de matières générales, techniques et nautiques et des périodes de stages embarqués ou en entreprise. Elles préparent à la délivrance des diplômes nationaux requis par la législation pour l’accès à la profession de marin.

Le Lycée de la Mer dispense également des formations pour adultes :

renseignements sur demande au 04 67 51 61 93

En savoir plus sur le lycée :logo Lycée de la Mer Sete

Site internet : www.lyceedelamer.fr /

Courriel :  lyceemer-lr@developpement-durable.gouv.fr

[/toggle]

[toggle title= »Les recettes »]

La Bourride de Chatte  

de MR  PHILIPPE FASSANARO

10 personnes

  • Ingrédients :

15  Roussettes (Chattes  à  Sète)

4 Carottes, 2 Poireaux, 2 Branches de Céleri, 3 Oignons, 1 Tête d’ail, Huile d’olive,

1 Bouteille De Vin Blanc Sec

Faire un Aïoli : 1 cuillère à soupe de Moutarde, 3 Jaunes d’œuf, Huile, Ail écrasé

Piment d’Espelette et Poivre Selon Gouts

  • Préparation :

Couper les Chattes en tronçons de  10 cm

Cuisson : oignon, ail et tous les légumes en julienne dans une cocotte avec l’huile d’olive à feu fort. Rajouter le vin blanc et faire mijoter 3/4 heure. Feu doux.

Mettre le poisson 15 à 20 min dans le bouillon. Laisser  tiédir.

Ajouter l’aïoli dans la cocotte et remuer doucement pour faire la liaison.

Servir accompagné de riz ou pommes de terre.
[/toggle]
[/accordion]