Articles marqués avec ‘port de pêche’

2017 Defi Palavas spi ©G.Grange

Palavas les Flots 2018


Présentation de l'équipe

carte2018-OccitaniePalavas-les-Flots (Hérault, Occitanie) est située à environ 6 km à vol d’hippocampe au sud de Montpellier, au bord du golfe du Lion et de la Méditerranée. Son territoire émergé est composé de cordons dunaires séparant deux étangs (de l’Arnel à l’ouest et du Méjean à l’est) et la mer. Le canal du Lez traverse le cœur du village.

Entre la mer et les étangs, la pêche palavasienne était le thon à la sinche et ‘capetchades’ (pêche a l’anguille). Aujourd’hui, la tradition de la pêche avec de petites unités est toujours aussi forte. 2017 Defi Palavas pres©G.Grange

L’équipage porte haut les couleurs de sa commune et ses principaux soutiens sont la Mairie, les commerçants et la Prud’homie de Palavas-les-Flots.

  • C’est la 18ème participation pour l’organisateur de l’édition du Défi des Ports de Pêche 2013.
  • 2 fois vainqueur du Défi en 2010 et en 2012

Les Palavasiens sont là pour participer, et jou(t)er sur le plan d’eau de leurs amis Graulens.2017 Defi Palavas depart©G.Grange

Composition de l’équipage

  • Les pêcheurs :

Thierry CARDAIRE, patron pêcheur (Skipper)
Sébastien BENEZECH, patron pêcheur2017 Defi Palavas equipage Btx ©G.Grange
Gaël PEISSON, Patron pêcheur
Thierry DANGERMA, Patron pêcheur
Cyril BALERIN, Patron pêcheur
Patrick SIMON, pêcheur

  • 2017 Defi Palavas equipage ©G.GrangeLe plaisancier : Bruno JEAN-JEAN, maître du port de Palavas-les-Flots

Le défi à terre

Le stand est tenu par Michel ROUX et Luc LAUTRE sans oublier Jean-Marie BENEZECH “la cigogne”, pêcheur en retraite.Palavas stand equipe

Vous y trouverez : promotions des commerces et du tourisme, la présentation d’activités proposées à Palavas comme le phare de la méditerranée, le musée Albert Dubout, le musée de la pêche.

Dégustations et produits locaux

Si vous passez le midi au Village des pêcheurs, quelques anchois seront disposés sur le stand.Palavas degustation
Palavas sera bien-sûr présent le vendredi 5 mai à 19h30 lors de la dégustation proposée par les ports de la Méditerranée. Des produits locaux et des recettes de sèche cuisinées dont la célèbre Rouille Palavasienne.


Palavas-les-Flots, une ville entre mer et nature

Palavas-les-Flots (Hérault, Occitanie) est située à environ 6 km à vol d’hippocampe au sud du centre de Montpellier, au bord du golfe du Lion et de la mer Méditerranée. Par la route, le trajet fait environ 10 km. Son territoire émergé est composé de cordons dunaires séparant deux étangs (de l’Arnel à l’ouest et du Méjean à l’est) et la mer.

Palavas-les-Flots est à la fois un village de pêcheurs et une station balnéaire.

La cité offre autant de lieux de découverte où curiosités rythment avec plaisirs : des grandes balades au Parc du Levant, face à la Redoute de Ballestras (fortin de 1743), la visite du musée Albert Dubout, le dessinateur qui a croqué la Ville sous son meilleur profil ; le musée J.A. Rudel qui invite le visiteur à plonger dans l’histoire des pêcheurs du Grau de Ballestras ; ou bien encore la vue du haut du Phare de la Méditerranée, avec son pont promenade.

Palavas-les-Flots est aussi une ville d’eau avec avant tout, la Mer Méditerranée et ses longues plages de sable fin ; le canal du Lez qui traverse le cœur du village. Là où le poisson à peine déchargé des bateaux est vendu le matin, là aussi où les joutes s’affrontent les soirs d’été.

De l’eau toujours avec les étangs et leurs écosystèmes classés NATURA 2000 et RAMSAR, offrent des balades magnifiques et insoupçonnées.

Enfin, Palavas-les-Flots est synonyme de fête permanente, entre férias, feux d’artifice, parc d’attraction, Casino prestigieux, ou encore de nombreuses manifestations culturelles et musicales. La station vit, et fait profiter ceux qu’elle reçoit, des joies d’une ville épicurienne !

La Méditerranée sait se faire accueillante, Palavas-Les-Flots vous invite à la découvrir.


Pêche & produits phares

Située entre la mer et les étangs, la pêche traditionnelle était le thon à la sinche et ‘capetchades’ (pêche a l’anguille).

Jusque dans les années soixante-dix, 65 pêcheurs vivaient de « l’étang de l’Or ». On y pêchait des anguilles, des jols, des daurades, des crevettes grises, des solettes… Les étangs étaient d’une telle richesse que les pêcheurs se permettaient, jusqu’en 1975, de prendre des vacances en juillet. C’est dire…

La pollution et l’exploitation ont menacé rapidement ces aires de vie aquatique. « Ils ont servi de stations d’épuration pendant des années, se souvient Jean-Marie Bénézech, la pollution a vidé les étangs ». Alors, les hommes ont dû se tourner vers la mer. « Nous avons dû changer de matériel, pour pêcher des soles, des merlans et des thons, décrit André Altère. Nous sommes repartis quasiment de zéro ».

Pêche côtière et “petite pêche” :

Sur les 250 pêcheurs travaillant à Palavas en 1960, il n’en reste plus qu’une trentaine, ainsi que 8 sur les étangs. Mais la tradition de la pêche avec de petites unités est toujours aussi forte. Chaque jour, il n’est que de voir les toiles blanc et bleu des parasols parsemant les quais, au bord du canal du Lez, et les visiteurs venant acheter leur poisson tout frais sur les étals protégés du soleil de plomb du Midi. Si frais qu’il saute parfois des bassines en plastique…

Aujourd’hui, les principaux produits de la pêche sont débarqués à la criée du Grau du Roi ou de Sète ; la pêche se fait au filet, trémail, palangre et toile ; il s’agit le plus souvent d’anguilles, loups, daurades, thons, et escargots de mer.
A Palavas les Flots, il y a aussi de la vente directe sur les quais le long du canal.

Les produits «phare»

  • L’anguille, la daurade royale, le thon.
  • Plat typiquement local : la Rouille de sèche (2 h de cuisson, 1 h de préparation).

Recette

Rouille de seiches

2 h de cuisson, 1 h de préparation

  • Ingrédients pour 6 personnes :

2 kg de seiches
12 petits crabes verts
1 kg de pomme de terre
2 oignons, 250gr de lardon piment
2 c.soupe concentré de tomate
1 oeuf, 12 gousses d’ail
Sel et poivre, huile d’olive

  • Préparation :

Couper les crabes en 2, les flamber au cognac et retirer.

Dans ce jus, faire revenir les oignons émincés et les lardons. Ajouter le concentré de tomate, brunir puis déglacer au vin blanc. Saler, poivrer, pimenter et laisser mijoter 15-20 mn.

Nettoyer les seiches, les faire blanchir. Les rincer et les couper en dés. Incorporer à la préparation.

Éplucher les pommes de terre, les couper en morceau, rincer et ajouter à l’ensemble (mettre de l’eau si besoin). Quand elles sont cuites, c’est prêt !

Monter l’aoïli (avec beacoup d’ail) et mélanger le tout au moment de servir.


2017 Defi Royan spi btx©G.Grange

Royan 2018


Présentation de l'équipe

carte2018-NOUVELLE AQUITAINERoyan, ville balnéaire de Charente Maritime, se situe à la sortie de l’estuaire de la Gironde, côté Nord. Le port de Royan est une régie autonome qui gère les ports de pêche, commerce et plaisance. S’appuyant sur la commercialisation d’espèces nobles,et une réputation de qualité et de fraîcheur, la criée de Royan se classe la 1ère de France en prix moyen au kilo même s’il s’agit d’une petite criée en volume.

30ème participation pour Royan Port de Pêche. Recordman des victoires avec 6 titres en 1998, 2004, 2005, 2006, 2009 et en 2014 !

  • 2017 Defi Royan spi gv©G.GrangeEn 2017, il se classe 3ème et remporte 4 courses de Championnat !
  • Royan a organisé 3 fois le Défi en 1998, 2004 et 2016.

Composition de l’équipage

  • Pêcheurs

Bernard PERAUDEAU, marin-pêcheur en retraite, Président du FROM Sud-Ouest
Michel COUTANCEAU, marin-pêcheur en retraite
Lionel BARRAU , marin-pêcheur actif
Didier BERNELAS , marin-pêcheur actif
Allan GOMES, marin-pêcheur actif2017 Defi Royan equipage btx©G.Grange

  • Filières pêche

Dominique MALOCHET, employé de criée
Marie-Jo SAENZ DE NAVARRETE, employé de criée
David PASSERAULT, directeur de port de pêche
Samuel PAILLE, élève en Lycée Maritime.2017 Defi Royan equipage©G.Grange

  • Plaisancier

Jean-François CRUETTE, employé d’Accastillage marine.

Le défi à terre

Royan equipe standSur le village, Marie-Jo et l’équipe dynamique du stand portent les couleurs du Port de Royan et de la Communauté d’Agglomération du Pays Royannais.

Dégustation et produits locaux

Ainsi, chaque jour, Marie-Jo, Christine, Annie, Danièle, Marie-Thérèse, Charline, Sylvie, Liliane, Monique, Nathalie, Claude, Alain et Pierre-Henri vous présentent les activités touristiques et nautiques de Royan et ses environs, …
stand royan zoomet bien sûr, des recettes exécutées sur leur stand-cuisine : Terrine de Merlu, Terrine de Maigre, Rillettes de Maquereau, Huîtres aux petits légumes, Flan de St-Jacques, Choucroute de la mer, Lotte au pineau,...
ainsi que de très nombreuses dégustations de produits de la mer : têtes de seiches marinées, maigre fumé chantilly de ciboulette, rillettes de maquereau, seiches au curry, beignets d’algues, marinades, terrines de merlu, beignets de merlu, verrines de la mer, …degustation royan

  • Royan sera en force lors de la grande dégustation des ports de la façade Atlantique, jeudi 10 mai à 19h sur le Village !


Le port charentais

Le port de Royan est une régie autonome qui gère 3 ports : port de pêche, commerce et plaisance. La direction de ces 3 ports est confiée à David Passerault ; tandis que Joël Richaud est responsable de la criée – port de pêche.

  • La criée de Royan, c’est 980 tonnes/an, une petite criée en volume mais qui, grâce à la commercialisation d’espèces nobles et une réputation de qualité et de fraîcheur, reste la première de France en prix moyen au kilo, plus de 8 € en 2014. A noter que plus de 60% de la production est vendue par Internet.
  • On distingue divers types de bateaux en fonction des temps de pêche et des métiers pratiqués. Une flotte de 33 bateaux, dont 3 à la pêche au large et 30 à la pêche côtière (majoritairement : filets dormants et palangres). Les « familles » les plus représentées sont :

Quelques fileyeurs (16-24 m) qui partent pour 5 jours. Leurs filets maillants dormants sont immergés chaque soir et relevés la nuit. Leur apport est constitué à 80% de sole, puis barbue, bar,…
Le reste de la flottille (6-12m) effectue des sorties journalières. Bateaux polyvalents, ils changent de techniques au fil des mois, suivant les migrations des espèces nobles. Ils pratiquent ce que l’on appelle une pêche « douce ». La plupart emploie des lignes ou palangre pour pêcher les bars, raies, dorades… Ils recueillent les poissons toujours vivants ce qui est gage de qualité et de fraîcheur.

  • La qualité plutôt que la quantité, tel est l’objectif que s’est fixé la criée de Royan. La majorité des petits bateaux qui pratique la pêche à la ligne adhère à la démarche qualité mise en place par l’IRQUA (institut régional de la qualité agro-alimentaire). Cette démarche impose des règles précises de pêche et de conservation qui vont au delà des normes réglementaires. Chaque poisson est identifié avec un pin’s numéroté qui permet de remonter l’historique du produit (lieu de prélèvement, jour, bateau, date de vente,…).

Espèces phares : identification poitou charente

Des professionnels, les ligneurs en particulier, se sont engagés dans des démarches qualité pour faire reconnaître leurs produits et assurer la traçabilité, notamment pour le bar et le maigre qui disposent de l’identification « signé Poitou-Charente ».

  • La sole, 220 tonnes.
  • Le bar de ligne pinsé, 70 tonnes.
  • Le maigre, 180 tonnes : une espèce locale et saisonnière spécifique à cette région. Pêchés à la ligne, ces individus font de 500g à 55 kg. Cette pêche est en progression tant en volume qu’en valeur grâce à la vente par internet, qui permet de toucher plus d’acheteurs, et suite aux efforts de promotion. C’est une espèce qui se fait connaître et reconnaître auprès du grand public avec une qualité de chair équivalente à celle du bar.


Les recettes

Terrine de Maigre

Pour 4 personnes

  • Ingrédients :

500 gr de chair de maigre
400 gr de crème fraîche liquide
50 gr de beurre
3 oeufs
Sel, poivre, ciboulette, persil.

  • Préparation :

Passer la chair de Maigre au mixer, ajouter les oeufs, puis la crème, bien mélanger.
Saler, poivrer, ajouter les herbes.
Cuire 1h dans un moule bien beurré, au bain marie , dans le four thermostat 7.
Mettre au frais puis dégustez !


 
2017 Defi Cotiniere Spi flotte©G.Grange.jpg

La Cotinière – Oléron 2018


Présentation de l'équipe

carte2018- région Nouvelle AQUITAINESeul port de pêche sur l’Île d’Oléron, situé sur la côte ouest, La Cotinière est le 1er port de pêche artisanal de Charente-Maritime.

Comme le Pays Bigouden, La Cotinière – Oléron a participé à toutes les éditions du Défi des Ports de Pêche depuis sa création, et décrochait le titre de vainqueur en 2015 pour la 1ère fois !2017-Defi-Cotiniere-spi ©G.Grange

  • Classé 10ème en 2017, les Cotinards sont des outsiders !

Composition de l’équipage cotinard

  • Les pêcheurs :

equipage CotiniereTristan Moreau : patron pêcheur d’un bateau de 16 mètres, pratique la pêche au filet à soles puis à lottes et turbots à la belle saison.
Adrien Autrusseau : patron pêcheur d’un bateau de 12 mètres, pratique la pêche au chalut l’été et traque la dorade royale l’hiver.
Maxime Jaulin : matelot sur un chalutier de 12m.
Frédéric Moreau : retraité, ancien patron pêcheur – fileyeur.
Jérémy Autrusseau : matelot sur le chalutier de son frère Adrien (voir plus haut).2017 Defi Cotiniere EquipageBtx©G.Grange
Antoine Richard : marin pêcheur – fileyeur sur un bateau de 12m. pêche à la sole et aux crevettes roses en hiver.

  • Le plaisancier : Philippe MACHEFAUX puis Thierry DAGUZAN (prof de sport au Lycée Maritime de La Rochelle)

Le défi à terrecotiniere stand

Le sympathique stand de la Cotinière est tenu par Dominique Derrien, marin pêcheur – ligneur retraité récemment. Il sera épaulé par Frédéric Moreau selon qu’il navigue ou pas. Vous trouverez :

  • des brochures et visuels touristiques de l’Ile d’Oléron.
  • stand produits Cotinieredes produits locaux et artisanaux : Pineau des Charentes, Soupes de poisons et Rillettes de poissons de la conserverie de la Cotinière (La Lumineuse) ainsi que la bière Ford Boyard.
  • Et aussi, de la cuisine en journée : une petite faim ? n’hésitez pas à venir chercher votre barquette de Brandade de Merlu et Fish & Chips de Merlu aussi, à base de filets de Merlu de La Cotinière !

Dégustations et produits locaux :

DSC_0010Soupe Cotinarde (poissons et langoustines), pineau des Charentes … le jeudi 10 mai à 19h lors de la grande dégustation de la façade Atlantique au Village.

Groupe Facebook : Defi des ports de peches la cotiniere ile d’oleron


Zoom sur la pêche cotinarde et ses produits phares

Pêche artisanale côtière et petite pêche

logo port cotinière oléronSeul port de pêche sur l’Île d’Oléron, situé sur la côte ouest, 120 bateaux débarquent régulièrement à la criée 2 fois par jour sauf le samedi.

  • Les espèces débarquées à La Cotinière le sont à l’issue de marées courtes (moins de 96 h de mer pour les navires côtiers et moins de 24 h pour les navires de petite pêche).
  • Ces navires pratiquent le chalutage, le filet, le casier (crevettes et gros crustacés) et la ligne (palangre) principalement.

La double caractéristique des navires cotinards est leur polyvalence (capacités à changer d’engins de pêche selon les saisons) et la recherche constante de la qualité.

  • En 2008, les chalutiers langoustiniers équipés de grilles pour l’échappement des juvéniles de langoustines et des petits merluchons ont été primés par une ONG environnementale internationale, dans le cadre d’un programme réunissant les navires pêchant cette espèce dans le Golfe de Gascogne.

Leurs travaux en partenariat avec les scientifiques (Ifremer – Aglia …) sont permanents pour améliorer l’impact de leur activité sur le milieu naturel et mieux comprendre les évolutions de celui-ci.

Pêcheurs responsables, les Cotinards sont amoureux de leur métier et souhaitent qu’il puisse durer et être transmis aux plus jeunes.

Produits “phares” de La Cotinière

  • sole, bar, maigre, seiches, encornets, langoustines.

Convaincus que le consommateur est très demandeur de productions locales et identifiées, l’Organisation des Producteurs de la Cotinière et la Direction du Développement du Port ont réfléchi à la mise en avant de ces productions artisanales locales en misant sur la qualité des produits de la mer proposés aux consommateurs.bisque la cotinère

  • La transformation complète l’activité

Chaque année d’importants volumes de poissons et de fruits de mer ont été transformées en bisque et en conserves.


Le port de pêche et ses produits

La Cotinière : 1er port de pêche artisanal de Charente-Maritime

Flottille actuelle

95 navires soit 300 marins partent en mer, tout au long de l’année, pour des marées de 24 à 72 heures et malgré quelques mouvements, la flottille du port de la Cotinière reste stable.

L’activité de la pêche encourage l’implantation de zones d’activités allant de la construction-réparation navale, de l’avitaillement des navires et de services aux armements à la filière navale de la criée municipale, aux ateliers de mareyage et aux entreprises de transformation du poisson. Cette activité est un véritable moteur économique, car le port contribue fortement à l’activité touristique de la commune de Saint-Pierre d’Oléron et de toute l’Ile d’Oléron.

  • Toutefois, pour faire face aux éventuelles difficultés futures de leur activité, les responsables portuaires mettent en place des démarches de qualité et de traçabilité qui permettent une reconnaissance du produit, le développement des ventes et une meilleure productivité, de façon à pérenniser une filière qui reste fragile, car très dépendante de la ressource, de la gestion collective de la filière et des consommateurs.

Un peu d’histoire : La criée a fêté récemment ses 100 ans !

La pêche est une activité ancienne à La Cotinière qui, de vivrière, pratiquée en appui de l’agriculture et de la viticulture, est devenue peu à peu une activité professionnelle à part entière, axée sur des savoir-faire transmis au sein des familles. En appui de l’agriculture et de la viticulture, la pêche artisanale est devenue peu à peu une activité professionnelle à part entière.

  • Originalité, la criée est gérée depuis toujours par la Municipalité de Saint-Pierre d’Oléron, en contact permanent avec les marins et mareyeurs du site de La Cotinière.

Les principales espèces vendues

Le port de la Cotinière offre une diversité importante des espèces pêchées, notamment la sole, la langoustine, le bar, le céteau… en tout ce sont plus de 90 espèces qui sont débarquées au port et vendues à la halle à marée 2 fois par jour, 5 jours pars semaine.

  • L’activité de la halle à marée est en constante progression. Des résultats très satisfaisants sont à mettre à l’actif de la flotte artisanale côtière.

“Export” de pêche, 6ème port de France

Si le port de la Cotinière est très bien placé au niveau régional, l’export représente un pourcentage important du chiffre d’affaires des mareyeurs, notamment en ce qui concerne la sole et le bar (plus de 40 % du total de la production).

  • Les autorités portuaires ont su, ces dernières années, moderniser l’outil de travail: criée informatisée et entièrement rénovée, élévateurs à bateaux, grues de débarquement, viviers, boxes de mareyage….ce qui fait du port de La Cotinière le premier port de pêche charentais.

Le port de pêche municipal de La Cotinière : un fort impact économique positif sur l’économie locale.

port peche la cotinière oléronEn effet 350 emplois embarqués sont créés directement par l’activité de la pêche et autant à terre, dans les emplois liés à l’organisation, la commercialisation et les autres métiers du site.

  • Par ailleurs, le port de La Cotinière, caractérisé par son dynamisme et son activité permanente, présente un certain nombre de particularités qui attirent le tourisme.

La plus importante étant bien sûr, la possibilité à toute personne, d’assister à la criée, grâce à une galerie d’accès où des panneaux explicatifs permettent de comprendre l’activité portuaire et de vente sous criée (s’inscrire pour les visites auprès de la Maison du Tourisme de l’Ile d’Oléron).

Les projets en cours : une extension du port avec un nouveau bassin en eau profonde verra le jour en 2021 ! ce qui permettra aux bateaux de ne plus être tributaires des marées et de pouvoir accueillir des bateaux extérieurs…


2017 Defi Bigouden bateaux ©G.Grange

Ports du PAYS BIGOUDEN 2018


Présentation de l'équipe

carte2018-bretagneLes ports du Guilvinec, Loctudy, Lesconil et Saint Guénolé sont situés en Pays Bigouden, à 30 km de Quimper dans le sud Finistère, à la Pointe de la Bretagne. Vous trouverez ci-dessous une description des attraits du Pays Bigouden qui vous donnera envie de parcourir ce littoral !

  • 31ème participation au Défi des Ports de Pêche : Vainqueur en 2013, après une 1ère victoire sur le Défi en 2002, l’équipage du Pays Bigouden a participé à tous les défis depuis la création.  2017 Defi Bigouden spi©G.Grange A noter 2 pêcheurs étaient présents sur toutes les éditions !
  • Organisateur de l’édition 2017, les Bigoudens se sont classés 4ème chez eux au terme d’une belle compétition.

Composition de l’équipage :

  • Les pêcheurs :

Stéphane Le Bec, skipper : pêche au chalut la langoustine et du poisson.2017 Defi Bigouden équipage ©G.Grange
Claude Scoarnec : retraité pêcheur langoustine.
Guy Gouzien, 31ème Défi !: retraité – pêcheur de bar et lieu, à la ligne (les dernières années).
Richard Goanec, 31ème Défi ! : retraité, ligneur les dernières années.
Mikaël Le Brun : pêche côtière au chalut, la langoustine et poisson.

  • La filière pêche :

2017 Defi Bigouden manoeuvre ©G.GrangePhilippe Buquen, mareyeur.
Alain Hénaff, employé de marée.

  • Le plaisancier : Philippe Lambourg, kinésithérapeute.

Le défi à terre

langoustines PaysBigoudenDégustations et produits locaux :

Les fameuses langoustines le jeudi 10 mai à 19h lors de la dégustation façade maritime Atlantique.

Page Facebook : Défi Bigouden


La pêche & les produits phares

FlottePecheGuilvinec_IMG_1630Historique : Ceux qui ont connu Le Guilvinec il y a 50 ans en sont toujours étonnés : l’essor des pinasses et des malamoks d’avant-guerre, celui des chalutiers thoniers des années 50-60, la naissance des armements de chalutiers hauturiers semi-industriels, mais aussi la montée en puissance des hauturiers de patrons artisans et par voie de conséquence celle des chantiers.

Actuellement : la pêche se fait au chalut, à la palangre, au filet, au casier, à la drague, bolinche. 1er port de pêche artisanal Français, 3ème port de pêche français en tonnage et 2ème port de pêche français en valeur.

  • La flottille se compose de 105 bateaux dont 55 hauturiers (10 extérieurs fréquentant régulièrement le port), partant pour des marées de 8 à 15 jours, 35 côtiers et 15 petites pêches partant pour la journée.
  • 407 marins embarquent à bord de ces bateaux.peche langoustines fraiches
  • Les produits « phare » sont la lotte et la langoustine

La criée du Pays Bigouden

1er quartier Maritime (en valeur et en tonnage), Le Guilvinec est la Capitale Administrative du quartier bigouden. Il regroupe les ports de LE GUILVINEC-LECHIAGAT, LOCTUDY, LESCONIL, SAINT GUENOLE. L’immatriculation « GV » permet d’identifier les bateaux du quartier. L’ensemble bigouden forme une entité très typée de 255 bateaux et 897 marins.

Les espèces principales

La baudroie (ou lotte), la raie, le merlan, la seiche et l’églefin. Mais on trouve également la langoustine vivante, le Saint-Pierre, le rouget…

En chiffre

Chiffres CCI 2009 et Le Marin

  • Ports en tonnage : 2ème LE GUILVINEC 13 984 t / 4ème SAINT GUENOLE 11 659 t / 12ème LOCTUDY 4 203t
  • Ports en valeur : 3ème LE GUILVINEC 52 852 M€ / 8ème SAINT GUENOLE 22 365 M€ / 11ème LOCTUDY 15 908 M€


A la découverte du Pays Bigouden

Le Guilvinec – Léchiagat

Né il y a plus d’un siècle d’une petite colonie de pêcheurs, le port de Guilvinec-Léchiagat est le 1er port de pêche artisanal Français.

Identifié comme Cœur de la Pêche et Site Pilote du tourisme de Découverte du Monde la Pêche, il vous propose ses poissons du jour et des langoustines vivantes.

A visiter, Le Guilvinec le port de pêche – Terrasse Panoramique : spectacle du retour de pêche des chalutiers et débarquement du poisson et crustacés, Haliotika « La Cité de la Pêche » pour découvrir les réalités des métiers de la pêche. Visite guidée de la criée avec la vente aux enchères du poisson, visite de la zone portuaire, embarquement sur chalutier professionnel, découverte des produits de la mer, initiation à la danse bretonne, plages familiales de sable fin, balade en mer aux étocs.

paysbigouden plageLes plages de Guilvinec et Léchiagat/Tréffiagat sont labellisées « Qualité des eaux de baignade ».

Plomeur : La Pointe de la Torche est un site de renommée internationale pour le funboard et ses magnifiques champs de tulipes que l’on peut admirer au printemps.

Le Guilvinec, Plomeur et Treffiagat : sentiers côtiers, chapelles, églises, site mégalithiques, patrimoine, école de voile, surf, kite surf, stand up paddle, pêche à pied, tennis, équitation, marchés, marché nocturne, concerts…

Penmarc’h & St Guénolé

phare pays bigoudenProue du Pays Bigouden, la Pointe de Penmarc’h séduit ses visiteurs par son authenticité et la diversité de son patrimoine culturel et naturel. Son air iodé, parmi les plus purs d’Europe en fait une destination nature par excellence.

A ne pas rater : visite du phare d’Eckmühl, le port de pêche de St Guénolé (1er port sardinier en France) avec ses visites guidées, le Centre de Découverte Maritime (vieux phare de Penmarc’h avec expositions sur le thème maritime), le musée de la Préhistoire, les rochers de St Guénolé aux formes plus curieuses les unes que les autres.

Activités sportives, tennis, mini-golf, voile, surf, kite, équitation, pêche à pied, pêche en mer, plongée.

Loctudy

port loctudyPort de pêche artisanal typique du Pays Bigouden et réputé pour ses langoustines vivantes, Loctudy est aussi une très agréable station balnéaire qui déroule, sur 12km de côte, un littoral authentique et varié : plages, pointes rocheuses et bergers d’estuaire.

Les pointes vous invitent à la pêche et les nombreuses plages de fin sable blanc sont des espaces de liberté sûrs pour petits et grands et abrités des vents. Pays à forte identité culturelle, vous y découvrirez un riche patrimoine au détour des rues et des chemins.

Port de plaisance – Ecole de Voile – Ecole de natation pour les petits – GR 34 – Port de départ pour les croisières aux îles Glénan et sur la rivière de l’Odet… Des vacances en famille dans un univers préservé : venez, nous vous attendons !

A visiter : le port de pêche (vente à la criée à 16h30 sauf WE) – Eglise romane du XIIème – Manoir de Kérazan – Stèle gauloise – Croix Celtique – Menhir de Pen Laouic sur le sentier de randonnée.

Lesconil – Pont l’Abbé

Deux communes vous offrent une diversité idéale pour vos vacances en famille ou entre amis.

Envie de shopping et de visites ? Pont l’Abbé,pontlabbe bigoudennes capitale du Pays Bigouden vous invite à découvrir ses petites ruelles jalonnées de commerces uniques, son Musée Bigouden incontournable pour admirer la célèbre coiffe bigoudène et les costumes brodés. Ne manquez pas le sentier pédestre le long de la rivière et du port avec la vue sur le pont habité.

Envie de farniente sur la plage ? Lesconil vous offrira 4 plages de sable fin abritées idéales pour les enfants et la pêche à pied en famille. Au retour de plage prenez le temps de découvrir le petit port typique de Lesconil. Flâner dans les ruelles et profitez des terrasses donnant sur le port pour vous détendre.


Les recettes

Saint-Jacques rôties en robe de pommes de terre “Dolwen” au jus de pomme

Cette recette nous est offerte par Henri PELLEN, patron de l’ESTRAN à l’Île Tudy en pays bigouden. Henri a travaillé chez les plus grands : Taillevent, Lassere, puis les fourneaux de l’Elysée avant de revenir s’établir sur son Île.

  • Ingrédients : pour 6 personnes

24 coquilles St-Jacques,

12 grosses pommes de terre “Dolwen”

250 gr de beurre demi-sel

40 cl de jus de pommes

1 pincée de gros sel, sel fin, poivre du moulin, quelques grains de fleur de sel

  • Préparation :

Ouvrir les coquilles, prélever les noix, les laver et les sécher. Réserver les barbes et le corail pour d’autres recettes.

Laver les pommes de terre, les découper en tronçons épais, égaliser leurs extrémités pour obtenir des surfaces planes. Prendre une cuillère à pomme noisette, creuser des cylindres délicatement. Les cuire dans une eau salée portée à ébullition pendant 5 mn. Les rafraîchir à l’eau froide, les égoutter et les sécher sur un linge propre.

Garnir les cylindres de pommes de terre de coquilles St-Jacques. Assaisonner légèrement de sel fin et de poivre. Dans une poêle, cuire doucement les cylindres de pommes de terre et St-Jacques dans le beurre, jusqu’à coloration des deux côtés. Les retirer de la poêle, retirer le beurre de cuisson légèrement et déglacer au jus de pommes. Laisser réduire un peu, ajouter le beurre et mixer le tout, saler et poivrer.

Remettre les cylindres de pommes de terre et St-Jacques dans la poêle délicatement. Faire frémir le tout. Dresser dans les assiettes, les cylindres de pomme de terre et St-Jacques, arroser du jus préalablement obtenu et parsemés de quelques grains de fleur de sel.

Lotte à l’armoricaine

  • Ingrédients : Pour 4 personnes

1.2 kg de lotte, Huile 10 cl de cognac
sauce : 2 cuillerées de concentré de tomate
1 boîte de tomates pelées
1 oignon, 1 gousse d’ail, Sel, poivre
½ verre de bouillon de fumet de poisson
1 pincée de piment de Cayenne
20 cl de vin blanc sec

  • Préparation :

Couper la lotte. Fariner les morceaux. Faire chauffer l’huile dans la sauteuse et y faire revenir le poisson. Le flamber au cognac. Égoutter les morceaux de lotte et les réserver.
Mettre la sauce obtenue dans une casserole, ajouter le vin blanc, les tomates, les épices, le bouillon, l’oignon et l’ail hachés finement. Laisser frémir pendant 30 mn à feu doux.
Remettre les morceaux de lotte et laisser cuire à nouveau pendant 15 mn à feu doux.
Présenter dans un plat creux et décorer de persil haché ou de ciboulette.


Derniers articles