Fin des courses à Port en Bessin – Huppain

La Cotinière – Oléron enfonce le clou !

Les 18 voiliers du 28ème Défi des Ports de Pêche ont largué les amarres à 8h30 ce matin pour une dernière course courue au pied de la digue de Port en Bessin – Huppain.
A l’instar des derniers matins, grisaille et pluie se font jour avant d’être chassées par le soleil.

  • Les équipages sont cueillis fraîchement sur le plan d’eau : 15 à 20 noeuds de Sud-Ouest mais la mer est plate, comparée à hier où la houle générée par des vents de secteur Nord atteignait  bien 1 mètre.

300-Defi 20159h15 précise, le signal d’avertissement retentit pour un parcours construit de type banane. Le départ est lancé, 2 rappels individuels sont signalés : Royan et le Lycée Maritime de Paimpol. Malheureusement pour eux, les concurrents ne reviennent pas couper la ligne et poursuivent leur route. L’équipage charentais mènera toute la course mais, comme les paimpolais 12ème, ils seront disqualifiés à l’arrivée.
A la marque au vent, la surprise vient des lycées maritimes de Boulogne/Mer et Cherbourg en tête. A la porte sous le vent, La Cotinière pointe devant les cherbourgeois. Derrière, les sudistes passent à l’attaque, complétés par La Tremblade et le lycée du Guilvinec.Ce groupe compact anime les débats en tête de peloton.

A 1 mille de l’arrivée, les ‘gros bras’ du défi ont repris l’avantage face aux jeunes des lycées maritimes, en tête : La Cotinière, Le Grau du Roi et Palavas, talonnés par les boulonnais tandis que l’équipage 100% élèves de cherbourg, 5ème, résiste à La Tremblade – Ronce les Bains.

La dernière marque au vent est enroulée, les pêcheurs palavasiens empannent aussitôt. Un choix judicieux qui leur permet de reprendre une place. De même pour le lycée du Guilvinec et Pornic qui effectuent un très bon dernier bord ; ils coupent respectivement la ligne en 5ème et 6ème position.
A l’arrivée de cette course Région Basse-Normandie, nous retrouvons : 1er La Cotinière – Oléron, 2nd Palavas les Flots, 3ème Le Grau du Roi – Port Camargue et 4ème le lycée maritime de Boulogne/Mer.348-Defi 2015

  • Le Défi se conclut à Port en Bessin – Huppain après 8 courses réalisées, les 2 plus mauvais résultats sont retirés du calcul.

Royan, tenant du titre et vainqueur d’1 course et de la manche d’entrainement, est disqualifié pour la seconde fois sur le championnat et perd une place au général (4ème), situation identique d’ailleurs pour les paimpolais dans le classement des lycées maritimes.

Incroyable vainqueur du 28ème Défi des Ports de Pêche : La Cotinière – Oléron, qui remporte le titre pour la première fois après être monté à la 3ème marche en 2013.

457-Defi 2015Une belle victoire tant par sa régularité que par son attachement à l’événement, puisque les pêcheurs cotinards participent au Défi depuis sa création, Dominique Derrien son skipper compte 26 éditions sur le bateau !! Beaucoup d’émotion pour recevoir la grande barre à roue, ce fameux Trophée des Marins !
On n’a pu que constater que cette équipe a préparé le défi : ils sont à l’aise et clairvoyants, ils se déplacent de manière synchronisée sur le Grand-Surprise. Au final, ils imposent leur rythme à la flotte et gagnent la moitié des courses avec des podiums pour les autres manches disputées.

451-Defi 2015Après 7 années de domination consécutives, l’établissement du Guilvinec doit transmettre sa petite barre à roue au lycée maritime de Boulogne/Mer – Le Portel ! Les boulonnais ont cette année remporté le Spi Ouest France en Grand-Surprise, ici ils sont 5ème au général, c’est dire le niveau du Défi… Paimpol quant à lui termine 3ème du classement des lycées maritimes.

  • Cette édition a apporté de la vigueur et de la fraîcheur avec : de nouveaux vainqueurs, des lycées maritimes qui viennent défier les pêcheurs, et, il faut le savoir, le niveau d’engagement des équipages est très important.

Globalement, la bataille fait rage sur le plan d’eau, une place est chère à gagner à tous les niveaux de la flotte. Mais bien sûr, il s’agit du plaisir de naviguer avec ses collègues et amis des quatre coins de France et de se retrouver à terre pour échanger et présenter son métier, et ses produits de la pêche.

Une grande salutation à tous les équipages moins visibles dans ces résumés, qui font la richesse du Défi par leur générosité et sportivité :
309-Defi 2015Le Défi du Bessin qui accueillait cette édition et qui a fait une nouvelle fois un travail formidable à terre,
Etaples sur Mer venu avec un tableau “souvenirs de mémoire” puisque Port en Bessin a bien voulu accueillir des centaines de réfugiés de la 2nde guerre mondiale partis sur les bateaux au début de la guerre.

Et puis aussi : Lorient, 2ème port de pêche français, qui déplore un ‘blessé’ léger à bord, l’Ile d’Yeu si joyeux et auteur de 2 éditions du Défi mémorables, espacées de 20 ans. Le lycée maritime de Bastia qui envoie chaque année des jeunes en formation pêche mais novices en voile à la rencontre de leurs pairs, Grandcamp-Maisy le voisin au spi réhaussé d’une coquille St Jacques qui a su renouveler son équipage pour poursuivre l’aventure…

Crédits Photos : Jakez (images libres de droits pour utilisation non commerciale)

A l’année prochaine pour un 29ème Défi des Ports de Pêche !

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Derniers articles