Saint-Vaast la Hougue – Val de Saire 2014

Présentation

St vaast la Hougue Val de Saire"Participer au Défi, c'est non seulement de mieux comprendre le milieu de la voile, dont nous devons encore acquérir les techniques et subtilités en régate... Et c'est aussi faire connaître ce petit port de la Manche et éprouver une certaine fierté à défendre et promouvoir l’image du Cotentin.
C’est avec enthousiasme que nous défendront les couleurs du Val de Saire sur le plan d’eau de nos amis de Pornic."
  • 14ème participation au Défi des Ports de Pêche en 2014 ! En 2013, à Palavas les Flots, ils se classaient 17ème.

L'équipage saintvaastais

Participer au défi des ports de pêche n’est pas sans susciter un engouement chez les marins du Val de Saire ; le défi est l’occasion de visiter d’autres ports et d’aller à la rencontre de leurs confrères afin d'échanger sur l’avenir de la pêche. DSC_0183
C’est également l’occasion de présenter les produits de la pêche normande ainsi que l’huître de St Vaast, car, le Défi des ports de pêche est une formidable vitrine touristique pour notre région via notre stand dans le village des pêcheurs.
Et plus encore, c’est l’occasion de se retrouver et de partager sportivement leur goût pour la mer.

  • Les pêcheurs : 

Christophe BURNEL 11ème participationStVaast_2014_equipe_web
Xavier HELIE,6 ème  participation
Charles DOUCET, 4ème participation

Loïc ROULAND, Ostréiculteur, 4ème  participation

  • Plaisanciers : Eric Leroi, professeur de sport.

Le défi à terreDSC_0027

Le stand Saint-Vaast la Hougue - Val de Saire : de grands panneaux vous présentent le port de Saint-Vaast et le Val de Saire. Il y a également des visuels éclectiques des marins en course au défi de Saint-Vaast ainsi que des photos retraçant leurs précédents défis. Et puis, il y des pavois, la banderole des sponsors ainsi que la banque d’accueil de l’Office de tourisme de Saint Vaast – Val de Saire.

  •  Présentations d'activités culturelles, touristiques et nautiques

Des produits de vente : tee-shirts,  bobs, casquettes, mugs... Gâteaux et chocolats du Val de Saire. DSC_0041
Une exposition photo sur le Marité, et le Fleur de Lampaul ainsi que sur les attraits touristique du canton de Quettehou.
Une expo sur les tours Vauban saintvaastaises, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 5 ans.

  • Des fiches recettes  de Normandie Fraîcheur Mer, afin de bien cuisiner les produits de la mer seront à la disposition du public, et bien entendu, des dégustations de l’huitre de St Vaast seront organisées dans notre stand.

Dégustations et produits locaux  :DSC_0040 (2)

  • Le public pourra également découvrir les produits de la région :  les gâteaux des boulangeries 'Gibon' de Saint-Vaast et 'Marie' de Quettehou, des caramels normands et des chocolats au Calvados de la chocolaterie 'Marie' de Quettehou.
  • Huitres de Saint- Vaast la Hougue,  huître charnue élevée en parcs dans la baie de St Vaast, dont sa réputation au goût de noisette est mondialement connue.

Sur le stand : dégustation - vente tous les jours (midi et soir).DSC_0120
Et biensûr, des huîtres toujours  lors de la dégustation façade maritime des ports de la Manche le vendredi 30 mai à 18h30 au Village.

[addtoany]

A la découverte de Saint Vaast-la-Hougue...

Un port historique, lié à la mer

stvaast_portLa baie de St Vaast est protégée d'un côté par le fort de La Hougue surmonté d'une tour et par l'île de Tatihou, fortifiée par Vauban, puis devenue un espace naturel de découverte ainsi qu'un incontournable musée maritime. Un bateau amphibie relie le port à l'île.

  • Ce port touristique du Val de Saire est très prisé des plaisanciers et yachtmen pour les régates d'été organisées dans la baie. Une importante flottille de chalutiers et cordiers fréquente le port. Des casiers, chaluts et autres matériels de pêche encombrent ses quais pittoresques. La débarque du poisson est toujours un moment privilégié.

L'ostréiculture

 culture huître st vaastL'exceptionnelle qualité de l'eau de la baie de St Vaast est propice à l'ostréiculture que l'on y pratique depuis le 18ème siècle.

L'huître de St Vaast, mondialement connue, peu grasse, légère, fine et normalement salée est vendue directement par les ostréiculteurs. Elle peut aussi se déguster accompagnée de fruit de mer de la côte dans les nombreux restaurant situés en bordure de quai.

  • Quelques chiffres sont aujourd’hui significatifs pour situer l’ostréiculture normande : de 1.000 tonnes en 1970 (2 à 3% de la production nationale), le tonnage annuel passe à 10.000 tonnes en 1976 (12% du chiffre national), puis à 20.000 tonnes en 1984. Enfin, aujourd’hui, le tonnage est de l’ordre de 30.000 tonnes. Ainsi, une huître sur quatre produite en France est normande.

De l’estuaire de la Saire à celui de la Sinope, le bassin de l’Est-Cotentin tient une place de choix par son site autour de la Hougue, la qualité de ses huîtres et un niveau de production évalué à 6.500 tonnes.

En savoir plus sur l'ostréiculture à Saint Vaast la Hougue (clickez ici)

La pêche & les produits 'phares'

Situés au Nord Est du Cotentin, les ports de Saint-Vaast la Hougue et Barfleur sont les deux ports de pêche du Val de Saire.stvaast entrée portpeche

La flottille

Saint Vaast la Hougue, port à flot, à vocation pêche artisanale et navigation de plaisance dispose de :

  • bateau peche stvaastPêche côtière : 25 bateaux de 3 à 5 matelots par bateau
  • Petite pêche : 25 bateaux de 1 à 2 matelots par bateau 

Types de pêche pratiquée

Saint-Vaast la Hougue forme avec Barfleur la première entité portuaire de Normandie pour la pêche aux arts dormants, pêcherie sélective fondée sur l'emploi de la corde, des lignes, des filets et des casiers, et c'est ensuite à un niveau un peu moindre, celui des arts traînants avec le chalut et la drague.

  • Coquille St Jacques et moules à la draguepecheur stvaast
  • Crustacés et bulots au casier,
  • Poissons (soles, plies, turbots, barbue…) au chalut,
  • Poissons (congre, raie, chien de mer, roussette, cabillaud) à la palangre.

Le produit phare pêché

La coquille Saint Jacques (Pectem Maximus) est particulièrement bien coraillée.

  • Production : A St Vaast, elle est pêchée par des bateaux de 12 à 16 m équipés de drague anglaise. Une pêche effectuée entre 0 et 80 milles nautiques pour des "marées" de 4 à 48h. Sur des zones de pêche selon l'époque de l'année : supérieure à 12 milles d’octobre à mai et inférieur à 12 milles (Baie de Seine) de décembre à mars.
  • Fourchette de prix : de 4 à 6 €/kg en poissonnerie (de 2 à 3 € à la débarque)
  • Conseils et recettes simples : Matelote de coquille, ou en poêlée, en carpaccio, en brochettes.
  • Conservation : au frais, 2 à 3 jours. Congélation : 6 à 9 mois.

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Derniers articles