Etaples sur Mer 2014

Présentation

Toujours accueillant, de bonne humeur et heureux de participer au Défi ! L'essentiel est d'être présent...EtaplesIMG_7646
  • 6ème participation au Défi des Ports de Pêche pour les pêcheurs étaplois : ils ont débuté lors de l'édition organisé par les voisins de Boulogne sur Mer en 2007. Absent en Corse en 2008, l'équipage est revenu tous les ans jusqu'à Palavas en 2013 où ils se classaient 18ème.

Composition de l'équipage :

  • Les pêcheurs :

Mathieu RAMET, marin, chalutier 18 mètres « Charles de Foucault »EtaplesIMG_7644
Hugo CARLIER, marin, chalutier 16 mètres « Notre Dame de Foy »
Pascal WACOGNE, marin, chalutier 24 mètres « Arc en Ciel ».
Mathieu LOTH, marin mécanicien, chalutier 24 mètres « Gloire à Marie ».
Marc PERRAULT, patron pêcheur, chalutier 24 mètres « Sainte Catherine Labouré », et vice-président du comité régional des pêches de Boulogne/mer.

  • La filière pêche :

- Eric GOSSELIN, directeur coopérative maritime étaploise (CME).Equipage Etaples/mer
- Lionel CHAUCHOY, employé coopérative maritime étaploise (CME).

  • Le plaisancier : Jean-Baptiste MORES, ingénieur, président du club de voile de la Canche.

Le défi à terre

EtaplesStandDSC_0088Spécialités locales seront présentés au public : soupes de poissons, spécialités de harengs, maquereaux poivrés, "passe-pierre",...

Dégustations et produits locaux  :

Etaples/Mer sera très présent le vendredi 30 mai à 18h30 lors de la dégustation façade maritime Manche au Village.

[addtoany]

La cité des pêcheurs en côte d'opale

Situé à l'embouchure de la Canche, Etaples est un port à marée qui connaît depuis fort longtemps une activité maritime. port Etaples
  • Il apparaît au IXe siècle sous le nom de "Stapula" signifiant ville de foire, de marché.
  • A la fin du 19eme siècle, le port compte 90 bateaux de pêche pour près de 1000 inscrits maritimes.

La ville est tournée vers la mer et le monde maritime ne se résume pas uniquement aux pêcheurs. De nombreux autres métiers existent qui vivent indirectement de la pêche (tonneliers, mareyeurs, cordonniers, charpentiers de marine,…).

  • Les marins étaplois ont toujours eu l’habitude de rejoindre Boulogne sur mer, port en eau profonde, accessible en permanence pour débarquer la pêche fraîche, chercher un abri lors d’un coup de vent.

Les cartes postales de la fin du 19ème siècle montrent souvent des lougres étaplois, manœuvrant ou débarquant le long des quais de la jetée de Boulogne.
De plus, la motorisation, le tonnage croissant des unités et l’ensablement progressif de la baie de Canche va accentuer à compter du milieu du 20ème siècle, la migration des pêcheurs étaplois vers Boulogne..

  • Dans les années soixante dix, la flottille fréquente encore les bords de Canche,

mais à titre exceptionnel, notamment pour les périodes d'entretien qui à compter de 1972 pourront être effectuées sur un terre-plein prévu à cet effet ou les bateaux seront déposés par l’engin de mise à sec, le roulev. Notons qu’une flottille d’environ 25 petits crevettiers est toujours présente à cette époque.

La pêche & les produits 'phares'

peche etaplesEn 1990, il ne reste à Etaples que 11 chalutiers, d’une longueur maximum de 10 mètres, montés par deux ou trois hommes qui débarquent la pêche quotidiennement. Le plan « Mellick » aura raison d’une grande partie d'entre eux...

Aujourd’hui il ne reste plus qu'un fileyeur qui débarque chaque jour sur le quai étaplois. Enfin une quinzaine de chalutiers côtiers rejoignent le port pour les services de mise à sec lorsque les coefficients de marée le permettent, mais aussi pour débarquer leur pêche.

En chiffre

  • Les étaplois arment des navires de 12 à 24 mètres principalement au chalut de fond et pélagique de nuit.
  • 30 000 tonnes sont débarquées chaque année à Boulogne dont la moitié par les chalutiers étaplois.
  • La coopérative maritime étaploise (CME) créée en 1957 reste à ce jour la plus grande de France. 55 bateaux, 380 inscrits maritimes et 60 personnes à terre, autant de chiffre qui montre le dynamisme de la CME. La pêche est vendue en criée sur Boulogne.

Les espèces principales

Merlans, cabillauds, harengs, maquereaux, encornets, rouget-barbets, soles, coquilles saint-Jacques et lieu noir pour les hauturiers.

Les recettes étaploises

Roulé de Merlan aux Moules de PayslabelPecheursEtaples

pour 6 personnes
  • 8 filets de merlan désarêtés, roulés et piqués d’un cure dent (attention le filet de merlan est fragile)
  • 1,5L de moules de pays bien nettoyées
  • 2dL de crème fraiche, 35g de beurre, 3dL de vin blanc sec, 1 oignon ciselé, 1 branche de thym

Faire suer l’oignon avec 15g de beurre, ajouter les moules, mettre le vin blanc et cuire à couvert avec le thym pendant 4 minutes puis les égoutter.
Disposer les roulés de merlan dans un plat creux allant au four, arroser avec le jus de moules, la crème fraiche et enfourner 10 minutes environ (selon l’épaisseur des filets) à 180°C. Pendant ce temps, décortiquer les moules.
Retirer le plat du four, mettre le jus de cuisson dans une casserole, laisser réduire doucement, ajouter 20g de beurre froid et mixer (mixeur à soupe)
Ajouter les moules dans le plat à poissons et verser la sauce bien chaude. Servir avec des pommes vapeur.
[addtoany]

Mots-clefs : , , , , , , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Derniers articles